En France comme en Europe, le thermalisme connaît un regain de popularité et attire de plus en plus une nouvelle clientèle, à la recherche non plus de guérison, mais de bien-être en général. Les professionnels du secteur parlent d'un véritable "virage complémentaire" sur la prévention et l'éducation thérapeutique.

Les villes thermales accueillent un nombre croissant de nouveaux curistes, qui ne viennent plus seulement se soigner mais également rechercher du bien-être. Une tendance qui fait le bonheur des 110 centres thermaux de France. En 2017, les instituts thermaux ont dépassé la barre des 600 000 curistes, soit une hausse de 2% par rapport à 2016.

Expert