-

[Photo] Ehpad : vie quotidienne

Si le maintien à domicile pour les personnes dont l’autonomie décline est la solution qui est privilégiée par plus des deux tiers des Français, selon le baromètre de l’Ocirp [1], le recours à une résidence spécialisée s’impose lorsque l’aidant familial ou de proximité a besoin d’un moment de répit ou lorsque la perte d’autonomie s’intensifie et nécessite un environnement médicalisé en permanence. Cette situation intervient de plus en plus tardivement : la moitié des résidents en Ehpad en France a plus de 87 ans [2].

[1] Baromètre Autonomie de l’Ocirp 2017 

[2] Etudes et Résultats, Drees juillet 2017, « 728 000 résidents en Ehpad en 2015 ».