CP Kerialis-Humanis

Paris, France, 26 décembre 2017

KERIALIS et Humanis annoncent avoir conclu un accord visant à mettre définitivement un terme à la procédure engagée il y a plusieurs années devant le Tribunal de grande instance de Paris par l'ancienne Caisse de Retraite des Salariés des Cabinets d'Avocats (CREPA) à l'encontre de certaines entités de l'ancien Groupe APRI.

Ce litige trouvait sa source dans les relations contractuelles qui liaient ces structures entre 1999 et 2004.

Les parties sont en conséquence convenues de se désister de leurs demandes respectives dans les prochaines semaines.

En privilégiant la voie transactionnelle pour régler ce différend, KERIALIS et Humanis se tournent résolument vers l'avenir.

Sujet lié