Tout savoir sur le cumul emploi retraite

11 février 2015

Retravailler à la retraite est possible et le cumul des pensions et des nouveaux salaires peut même avoir lieu sans limite. Explications. 

Le cumul emploi retraite est possible

Percevoir à la fois une pension de retraite et des revenus professionnels est possible. Toute personne ayant fait valoir ses droits à la retraite, dans la totalité des régimes de base et complémentaires auxquels elle a été affiliée au cours de sa vie professionnelle, a la possibilité d’engranger ses pensions de retraite (y compris le cas échéant une pension de réversion) d’une part, et des revenus issus de la reprise (ou poursuite) d’une activité professionnelle d’autre part. Les salariés doivent en plus avoir rompu leur contrat de travail, y compris s’ils retournent chez leur employeur précédent pour y exercer des fonctions similaires. 

Le cumul emploi retraite intégral 

La possibilité d’additionner sans limite pensions de retraite et nouveaux revenus dépend de deux paramètres : liquider ses retraites à l’âge légal applicable à sa génération et les liquider à taux plein pour la retraite de base (versée par la CNAV) et sans minoration pour les retraites complémentaires (versées par l’ARRCO pour tous les salariés et par l’ AGIRC pour les seuls salariés cadres).

 L'âge légal de départ en retraite est désormais de 62 ans pour toutes les personnes nées en 1955 ou après. Celles qui bénéficient d’un départ anticipé au titre d’une carrière longue (et qui liquident forcement leur retraite de base à taux plein) sont donc exclues de ce dispositif temporairement.

Quant au taux plein, il est acquis pour la retraite de base, à l’âge légal de départ en retraite (ou après) dès lors que la durée d’assurance requise pour chaque génération est atteinte : 166 trimestres à 62 ans (ou après) pour une personne née en 1955, 1956 ou en 1957 ; 167 trimestres pour une personne née en 1958, 1959 ou en 1960 et ainsi de suite.

Lorsque ces deux paramètres sont réunis, un salarié peut être embauché chez son ancien employeur, ou chez un autre, sans délai. Il peut aussi créer son activité (consultant par exemple) sans délai.

Le cumul emploi retraite limité

Lorsque l’un de ces deux paramètres manque à l’appel, le cumul pensions + nouveaux revenus est alors limité.

Pour un salarié, le plafond est fixé soit à la moyenne de ses salaires bruts soumis à CSG perçus au cours de ses trois derniers mois d’activité avant la retraite (tous les salaires perçus et pas seulement ceux issus de l’activité principale sont retenus), soit à 160% du montant du SMIC en vigueur au 1er janvier de l’année si ce montant est plus favorable (il correspond à 2332,03€ bruts par mois). En outre, ce même salarié ne peut être ré-embauché chez son dernier employeur qu’au terme d’un délai de 6 mois.

 

Aller plus loin

le SMIC

Chiffre clé

2,7% : pourcentage des retraités ayant cumulé en 2013 une pension du régime général et des revenus issus d’une activité salariée (source : Statistiques de la CNAV).

 

SIGLES

ARRCO : Association pour le régime de retraite complémentaire des salariés

AGIRC : Association générale des institutions de retraite des cadres

CNAV : Caisse nationale d’assurance vieillesse

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Experts

Contacts Presse

Sujet liés