Semaine Européenne pour l'Emploi des Personnes Handicapées 2016 : Humanis s'engage pour l'insertion professionnelle des personnes en situation de handicap

Paris, France, 14 novembre 2016

A l'occasion de la "Semaine Européenne pour l'Emploi des Personnes Handicapées", qui a lieu cette semaine du 14 au 20 novembre 2016, le groupe Humanis revient sur les temps forts de son actualité handicap et présente ses principales initiatives menées en faveur de l'égalité des chances et de la diversité :

Writing Hand on Google La signature d'un accord sur la diversité relatif aux mesures liées à l'insertion professionnelle et au maintien dans l'emploi des travailleurs handicapés,

👍 Un taux d'emploi en hausse à 7,27% de collaborateurs en situation de handicap au sein de l'effectif global du Groupe,

🎯 La publication d'un Baromètre inedit Humanis/Ifop "Osez l'Esat-EA", qui révèle les grandes tendances de l'emploi des travailleurs handicapés dans les entreprises,

🏆 La participation d'Humanis dans l'aventure "Free'Handyse Trophy",

🏃 Le soutien d'Humanis à Didier Benguigui : le parcours d'un athlète malvoyant au Marathon des Sables.

Une maladie orpheline prive progressivement Didier Benguigui de la vue.Ne voulant pas devenir un handicapé malheureux, Didier décide de consacrer sa vie à la course à pieds. Et pas n’importe quelle course ! Il est devenu accro aux Marathons et Ultra-Marathons. Son palmarès : plus de 100 marathons courus, dont dix fois le mythique Marathon des Sables…

 

Comment imaginer l’exploit pour un malvoyant, de participer à une course déjà terrible pour une personne normale?

« Mon entrainement est aussi dur que celui de Mohamad Ahansal (le vainqueur de la dernière édition du Marathon des Sables). Pour viser la dernière place, un an de préparation est nécessaire pour y arriver. Mon seul objectif est de finir la course. En dix participations je n’ai jamais abandonné. Cette année j’ai du me battre contre les barrières horaires, gêné par une blessure au ménisque. J’y suis tout juste arrivé. »

Que représente une course comme le Marathon des Sables pour vous ?

"Je connais bien le Maroc et la course du Marathon des Sables représente pour moi un moment magique. La difficulté vient de la nature du terrain, bien que s’appelant le Marathon des Sables, on y trouve au moins 80% de cailloux ! Je cours avec un guide, qui doit me prévenir de tous les obstacles. Ca fait quelques millions de cailloux à éviter, à escalader, à esquiver, avec de nombreuses chutes… Les Jebels sont très longs à monter et parfois encore plus longs à descendre… Je mets beaucoup plus de temps qu’un coureur normal. Par contre, je ne bénéficie d’aucun traitement de faveur par rapport aux autres participants. Le règlement est le même pour tous"

"Je dois être aidé pour tout, pour préparer mes repas, pour faire chauffer mon eau, pour me laver,… Chez moi, dans mon appartement je suis autonome, mais au milieu du désert, tout seul, je suis perdu ! Heureusement, encore une fois j’ai mon guide et sur les bivouacs j’ai les amis de la tente. Nous logeons à 8 par tente et tous sont des amis de longue date. Je sais que je peux compter sur eux pour soulager mon guide qui a déjà tant à faire la journée sur la course"

Comment se présente l'avenir pour vous ?

Tant que je peux courir je continuerai. J’ai la chance d’avoir un sponsor (le groupe Humanis) qui me suit sur tous les évènements. Ils prennent en charge mes frais d’inscription et ceux de mon guide. Je suis un exemple pour bon nombre de personnes souffrant d’un handicap. Je peux leur dire qu’il y a moyen de se dépasser, de vivre ses passions,… Tant que je peux le faire je ne m’arrêterai pas… La course à pieds me permet d’être un handicapé heureux !

 

Experts

Contact Presse

Fichiers attachés

Sujet liés