-

Résultats 2015 : Humanis en ligne avec sa stratégie de redressement et de développement

Activité en Retraite complémentaire en hausse de 3% ;

Résultat net Assurance de personnes en progression de 76%;

et ratio de Solvabilité I en forte croissance à 370% (+ 53 points);

Ratios de solvabilité II SCR de 189%;

Nouvelle phase du plan « Humanis en grand » 2018;

après l’achèvement du programme de convergences et de fusions;

Le Groupe développe son activité en retraite complémentaire et enregistre un résultat annuel en forte hausse en assurances de personnes.


 

Chiffres clés

Cotisations brutes globales : 15,7 Mds€, dont 13,0 Mds€ en retraite complémentaire et 2,7 Mds€ en Assurance de Personnes, l’ensemble étant en progression de près de 2% par rapport à 2014[1]

Activité en Retraite complémentaire en hausse de 3%[2]

Cotisations : 13 Mds€ (+3%)

Résultat net Assurance de personnes en progression de 76%[3]

Résultat net part du Groupe : 54 M€ (+76%), pour des cotisations de 2,7 Mds€

Fonds propres Groupe : 1,6 Mds€[4], en progression de 18%

Solvabilité I : 370% (y compris plus-values latentes), en forte croissance (+53 points)

Solvabilité II : SCR 189%

 


Le Directeur Général du Groupe Humanis, Jean Pierre Menanteau, a déclaré : « Malgré un environnement    de    taux    d’intérêts    très    défavorable    et    les    charges    induites    par       le « tsunami réglementaire », l’engagement exemplaire des collaborateurs de l’ensemble de notre Groupe nous a permis d’atteindre nos objectifs. S’il y a encore du chemin à parcourir sur le redressement et pour affronter les enjeux réglementaires, le réseau fédéral multiaffinitaire Humanis est en ordre de marche pour développer tout son potentiel et accueillir de nouveaux membres »

Frédéric Agenet, Président, et Pierre Steff, ViceZPrésident, ont déclaré : « Le Conseil d’administration de l’Association Sommitale a pris connaissance des résultats 2015 des entités du Groupe Humanis et nous nous réjouissons de ces résultats. Ils confirment que nous sommes sur la bonne voie pour réussir le projet stratégique « Humanis en Grand » 2018. Un grand bravo à toutes les équipes et à toutes les administratrices et administrateurs qui sont intensément mobilisés pour apporter toujours plus de qualité et de services aux clients d’Humanis dans des conditions très difficiles. »

Faits marquants de l’année 2015 : fin du programme de convergences, poursuite du redressement et du développement efficace et rentable

RETRAITE COMPLEMENTAIRE : DYNAMISME DE L’ACTIVITE, ACTIONS D’EFFICACITE

Les cotisations AGIRC ARRCO ont augmenté de 3%, atteignant 13 Mds€.

Depuis le 1er janvier 2016, Humanis gère désormais les retraites complémentaires des établissements d’enseignement privé sous contrat.

Humanis a maintenu, simultanément, son haut niveau d’engagement en action sociale, avec 60 M€ de dotations utilisées.

Le Groupe a poursuivi ses actions d’efficacité, en ligne avec l’accord Agirc Arrco du 13 mars 2013 (art.8). Les charges d’exploitation ont connu une nouvelle diminution, de 8,9% en retraite complémentaire et de 14% en action sociale. Le Groupe a achevé son programme de 23 migrations vers le système de gestion Agirc Arrco "Usine Retraite" ainsi que les opérations de mensualisation des cotisations.

ASSURANCE DE PERSONNES : POURSUITE DE LA STRATEGIE DE REDRESSEMENT ET DE DEVELOPPEMENT RENTABLE LANCEE FIN 2013

 

La mise en œuvre d’une politique sélective de souscription et de renouvellement permet une forte progression de la marge d’assurance et des résultats. Elle s’accompagne d’un chiffre d’affaires de 2,7 Mds€, en baisse de 3,2% à périmètre comparable[7].

Le résultat net part du Groupe atteint 54 M€, soit une croissance de 76%. Toutes les activités apportent une contribution croissante :

  • Santé/Prévoyance : contribution de 46 M€, en croissance de 47%[8]
  • Epargne : contribution de 6,6 M€, en redressement après une année 2014 impactée par des éléments non récurrents
  • Services : contribution de 1,1 M€, en croissance de 20%

La marge d’assurance a progressé dans un environnement financier et réglementaire pourtant très difficile, avec la poursuite de la baisse des taux d’intérêts et un « tsunami réglementaire » coûteux en ressources et très exigeant en impératifs calendaires : mutations réglementaires de l’assurance-santé, loi Eckert, préparation de Solvabilité 2, Déclaration Sociale Nominative (DSN). Humanis a continué à se mobiliser pour amener ses processus aux meilleurs standards du marché et boucler son programme de convergences, maintenant achevé après 21 migrations vers son système informatique de gestion Plei@de[9].

Humanis clôt l’exercice 2015 avec un haut niveau de solidité financière, avec un taux de couverture de la marge Solvabilité I  de 370% fin 2015 (vs. 317% fin 2014) et ouvre l’exercice 2016 avec un ratio de Solvabilité II SCR  de 189%, sachant qu’Humanis Prévoyance  a émis avec succès des titres subordonnés remboursables (TSR) pour un montant total de 250 M€.

Sur le plan commercial, l’activité a augmenté de 5%[10] dans un contexte où l’activité liée à la généralisation de la complémentaire santé s’est concentrée sur la toute fin de l’année 2015 et sur le début de l’année 2016. Avec Adéis[11], le Groupe Humanis (Humanis Prévoyance et Ipsec) a notamment été recommandé dans 21 accords de branches professionnelles. Les comptes 2016 permettront de mesurer l’évolution effective du chiffre d’affaires.

HUMANIS A EGALEMENT APPORTE SA CONTRIBUTION A DES ENJEUX D’INTERET GENERAL

Conscient de ses responsabilités d’acteur de référence de la protection sociale privée à but non lucratif, Humanis a :

  • donné la parole aux entreprises sur leur état de préparation à l’agenda social du 1er janvier 2016 (contrats responsables, généralisation de la complémentaire santé, Déclaration Sociale Nominative (DSN), pénibilité) ;
  • pris des Engagements publics à l’occasion de la COP 21, notamment en tant qu’investisseur socialement responsable ;
  • publié[12] le premier Rapport annuel sur le dialogue social, permettant de partager un état des lieux, un travail de recherche universitaire sur le dialogue social et le développement économique, et les perceptions croisées de chefs d’entreprises, de leaders syndicaux et patronaux, et de salariés..

Perspectives : nouvelle phase du plan stratégique « Humanis en grand » 2018 et priorités 2016

Ayant achevé sa phase de construction, Humanis se concentre sur trois priorités :

  • les projets réglementaires, techniques, et d’efficacité, pour garantir le plein redressement d’Humanis, notamment dans le cadre d’un vaste programme d’efficacité et de compétitivité pluriannuel d’actions structurelles sur les coûts d’exploitation[13] ;
  • le développement de son potentiel ;
  • les défis du Digital, de l’accroissement de la longévité et du développement durable.

Ces actions se déroulent dans un environnement toujours aussi lourd de défis réglementaires – dont Solvabilité II - et financiers – nouvelle baisse des taux d’intérêts, volatilité des marchés financiers, inflation quasi nulle.

RETRAITE COMPLEMENTAIRE  2016 : POURSUITE DES ACTIONS D’EFFICACITE ET PREPARATION ACTIVE DES PROCHAINES ETAPES AGIRC ARRCO

Tout en poursuivant ses actions d’efficacité sur le plan Agirc Arrco 2014-2018, le Groupe se prépare activement au régime unifié Agirc Arrco, à compter de 2019, et à un deuxième plan d’économies de 300 M€ pour l’ensemble de l’Agirc Arrco à horizon 2022 dans le cadre de l’accord national interprofessionnel du 30 octobre 2015. Il se focalise dans le même temps sur l’accélération de ses procédures pour gagner en efficacité vis-à-vis de ses clients et sur l’enrichissement de ses services, notamment digitaux.

ASSURANCE DE PERSONNES 2016 : MISE EN PLACE D’UNE STRUCTURE DE GROUPE DANS LE CADRE DU PASSAGE A SOLVABILITE II, POURSUITE DU REDRESSEMENT, DU DEVELOPPEMENT RENTABLE, DE L’AMELIORATION DE L’EFFICACITE OPERATIONNELLE ET DE L’ENRICHISSEMENT DES SERVICES

Les besoins des clients en solutions de protection sociale évoluent : le Groupe Humanis a désormais acquis l’agilité qui permet de répondre à cet environnement en très profonde mutation. Humanis s’articule aujourd’hui suivant une architecture en réseau fédéral multiaffinitaire qui combine des expertises de haut niveau, l’industrialisation des processus dans des services partagés, des ancrages territoriaux, sectoriels (branches professionnelles) et institutionnels qui consolident et garantissent la proximité avec les clients.

Ce réseau travaille en architecture ouverte avec un riche réseau de partenaires externes, notamment Apicil, Crédit Agricole, Axa, CNP, Ocirp et Thélem Assurances, partenaires historiques du Groupe.

L’ensemble de ces synergies de co-développement commercial, technique et industriel va être renforcé dans le cadre de la mise en place de la structure de Groupe rendue nécessaire par le passage à Solvabilité II et sur la création de laquelle les assemblées générales à mi-année vont avoir à se prononcer : Humanis Prévoyance, IPSEC, mutuelle Radiance Groupe Humanis Grand Est, Mutuelle Humanis Nationale et Mutuelle Renault.

Dans ce cadre, Humanis poursuit les politiques menées en 2015 en souscription, renouvellement tarifaire, efficacité et compétitivité. Simultanément, le Groupe devrait commencer à engranger les effets positifs de la politique commerciale de développement sélectif. Humanis travaille également à l’enrichissement de ses services notamment dans la prévention et la personnalisation via la digitalisation.

 

 

[1] A périmètre équivalent

[2] Retraite complémentaire Agirc et Arrco

[3] Le pôle assurance de personnes est constitué de trois activités stratégiques : Santé Prévoyance, Epargne et Services, combinées en 2015 par l’entité Humanis Prévoyance.

[4] Ce montant inclut les titres subordonnés émis en 2015

[5] 2014 incluait une prime technique exceptionnelle lors du transfert du portefeuille GNP à Humanis.

[6] Y compris les plus-values latentes

[7] 2014 incluait une prime tehniqueexceptionnelle lors du transfert du portefeuille GNP à Humanis

[8] Croissance +52,7% après retraitement des entités sorties du périmètre

[9] Plei@de, système multiassureurs, gère les données des membres du réseau Humanis et ceux des clients de clients des services aux partenaires

[10] Pro forma des effets de périmètre (sortie de MBA), mesurée sur la base des données économiques de valorisation des contrats signés

[11] Adéis est un groupement paritaire de prévoyance dédié à la négociation des régimes frais de santé et prévoyance des branches professionnelles. Il réunit Apicil Prévoyance, Ciprev, Humanis Prévoyance, Ipsec (Groupe Humanis), et depuis février 2016 les mutuelles Radiance Groupe Humanis Grand Est et Micils (Groupe Apicil).

[12] Avec le Groupe Apicil

[13] Ce programme s’est déjà traduit par exemple par la mise en vente du siège social, rue de Magdebourg à Paris.

RETRAITE COMPLEMENTAIRE : DYNAMISME DE L’ACTIVITE, ACTIONS D’EFFICACITE

Les cotisations AGIRC ARRCO ont augmenté de 3%, atteignant 13 Mds€.

Depuis le 1er janvier 2016, Humanis gère désormais les retraites complémentaires des établissements d’enseignement privé sous contrat.

Humanis a maintenu, simultanément, son haut niveau d’engagement en action sociale, avec 60 M€ de dotations utilisées.

Le Groupe a poursuivi ses actions d’efficacité, en ligne avec l’accord Agirc Arrco du 13 mars 2013 (art.8). Les charges d’exploitation ont connu une nouvelle diminution, de 8,9% en retraite complémentaire et de 14% en action sociale. Le Groupe a achevé son programme de 23 migrations vers le système de gestion Agirc Arrco "Usine Retraite" ainsi que les opérations de mensualisation des cotisations.

ASSURANCE DE PERSONNES : POURSUITE DE LA STRATEGIE DE REDRESSEMENT ET DE DEVELOPPEMENT RENTABLE LANCEE FIN 2013

La mise en œuvre d’une politique sélective de souscription et de renouvellement permet une forte progression de la marge d’assurance et des résultats. Elle s’accompagne d’un chiffre d’affaires de 2,7 Mds€, en baisse de 3,2% à périmètre comparable.

Le résultat net part du Groupe atteint 54 M€, soit une croissance de 76%. Toutes les activités apportent une contribution croissante :

Santé/Prévoyance : contribution de 46 M€, en croissance de  47%

- Epargne : contribution de 6,6 M€, en redressement après une année 2014 impactée par des éléments non récurrents

Services : contribution de 1,1 M€, en croissance de   20%

La marge d’assurance a progressé dans un environnement financier et réglementaire pourtant très difficile, avec la poursuite de la baisse des taux d’intérêts et un « tsunami réglementaire » coûteux en ressources et très exigeant en impératifs calendaires : mutations réglementaires de l’assurance]santé, loi Eckert, préparation de Solvabilité 2, Déclaration Sociale Nominative (DSN). Humanis a continué à se mobiliser pour amener ses processus aux meilleurs standards du marché et boucler son programme de convergences, maintenant achevé après 21 migrations vers son système informatique de gestion Plei@de9.

Humanis clôt l’exercice 2015 avec un haut niveau de solidité financière, avec un taux de couverture de la marge Solvabilité I de 370% fin 2015 (vs. 317% fin 2014) et ouvre l’exercice 2016 avec un ratio de Solvabilité II SCR de 189%, sachant qu’Humanis Prévoyance a émis avec succès des titres subordonnés remboursables (TSR) pour un montant total de 250 M€.

Sur le plan commercial, l’activité a augmenté de 5%10 dans un contexte où l’activité liée à la généralisation de la complémentaire santé s’est concentrée sur la toute fin de l’année 2015 et sur le début de l’année 2016. Avec Adéis11, le Groupe Humanis (Humanis Prévoyance et Ipsec) a notamment été recommandé dans 21 accords de branches professionnelles. Les comptes 2016 permettront de mesurer l’évolution effective du chiffre d’affaires.

HUMANIS A EGALEMENT APPORTE SA CONTRIBUTION A DES ENJEUX D’INTERET GENERAL

Conscient de ses responsabilités d’acteur de référence de la protection sociale privée à but non lucratif, Humanis a :

- donné la parole aux entreprises sur leur état de préparation à l’agenda social du 1er janvier 2016 (contrats responsables, généralisation de la complémentaire  santé,  Déclaration Sociale Nominative (DSN), pénibilité

- pris des Engagements publics à l’occasion de la COP 21, notamment en tant qu’investisseur socialement responsable

- publié le premier Rapport annuel sur le dialogue social, permettant de partager un état des lieux, un travail de recherche  universitaire  sur  le  dialogue social et le développement économique, et les perceptions croisées de chefs d’entreprises, de leaders syndicaux et patronaux, et de salariés..

 

 

Ayant achevé sa phase de construction, Humanis se concentre sur trois priorités :

- les projets réglementaires, techniques, et d’efficacité, pour garantir le plein redressement d’Humanis, notamment dans le cadre d’un vaste programme d’efficacité et de compétitivité pluriannuel d’actions structurelles sur les coûts d’exploitation

- le développement de son potentiel

- les défis du Digital, de l’accroissement de la longévité et du développement durable.

Ces actions se déroulent dans un environnement toujours aussi lourd de défis réglementaires – dont Solvabilité II - et financiers – nouvelle baisse des taux d’intérêts, volatilité des marchés financiers, inflation quasi nulle.

RETRAITE COMPLEMENTAIRE 2016 : POURSUITE DES ACTIONS D’EFFICACITE ET PREPARATION ACTIVE DES PROCHAINES ETAPES AGIRC ARRCO

Tout en poursuivant ses actions d’efficacité sur le plan Agirc Arrco 2014]2018, le Groupe se prépare activement au régime unifié Agirc Arrco, à compter de 2019, et à un deuxième plan d’économies de 300 M€ pour l’ensemble de l’Agirc Arrco à horizon 2022 dans le cadre de l’accord national interprofessionnel du 30 octobre 2015. Il se focalise dans le même temps sur l’accélération de ses procédures pour gagner en efficacité vis]à]vis de ses clients et sur l’enrichissement de ses services, notamment digitaux.

ASSURANCE DE PERSONNES 2016 : MISE EN PLACE D’UNE STRUCTURE DE GROUPE DANS LE CADRE DU PASSAGE A SOLVABILITE II, POURSUITE DU REDRESSEMENT, DU DEVELOPPEMENT RENTABLE, DE L’AMELIORATION DE L’EFFICACITE OPERATIONNELLE ET DE L’ENRICHISSEMENT DES SERVICES

Les besoins des clients en solutions de protection sociale évoluent : le Groupe Humanis a désormais acquis l’agilité qui permet de répondre à cet environnement en très profonde mutation. Humanis s’articule aujourd’hui suivant une architecture en réseau fédéral multiaffinitaire qui combine des expertises de haut niveau, l’industrialisation des processus dans des services partagés, des ancrages territoriaux, sectoriels (branches professionnelles) et institutionnels qui consolident et garantissent la proximité avec les clients.

Ce réseau travaille en architecture ouverte avec un riche réseau de partenaires externes, notamment Apicil, Crédit Agricole, Axa, CNP, Ocirp et Thélem Assurances, partenaires historiques du Groupe.

Les besoins des clients en solutions de protection sociale évoluent : le Groupe Humanis a désormais acquis l’agilité qui permet de répondre à cet environnement en très profonde mutation. Humanis s’articule aujourd’hui suivant une architecture en réseau fédéral multiaffinitaire qui combine des expertises de haut niveau, l’industrialisation des processus dans des services partagés, des ancrages territoriaux, sectoriels (branches professionnelles) et institutionnels qui consolident et garantissent la proximité avec les clients.

Dans ce cadre, Humanis poursuit les politiques menées en 2015 en souscription, renouvellement tarifaire, efficacité et compétitivité. Simultanément, le Groupe devrait commencer à engranger les effets positifs de la politique commerciale de développement sélectif. Humanis travaille également à l’enrichissement de ses services notamment dans la prévention et la personnalisation via la digitalisation.