Réforme des retraites : un rapport plaide pour reculer l'âge légal à 63 ans

Paris, France, 9 août 2018

Dans un rapport présenté mercredi 4 juillet 2018, deux sénateurs ont plaidé pour un report de l'âge légal de la retraite à 63 ans. Pour René-Paul Savary (LR) et Jean-Marie Vanlerenberghe (UC), la réforme des retraites voulue par Emmanuel Macron nécessite des ajustements pour maintenir l'équilibre financier et éviter, selon eux, la paupérisation d'une partie des retraités.

L'âge légal de départ à la retraite, actuellement fixé à 62 ans, n'est peut-être pas établi pour de bon. Dans un rapport présenté mercredi 4 juillet, les sénateurs René-Paul Savary (LR) et Jean-Marie Vanlerenberghe (UC) appellent à relever l'âge de la retraite à 63 ans afin de maintenir l'équilibre du système, indique le quotidien économique La Tribune.

Les deux parlementaires estiment que la réforme des retraites d'Emmanuel Macron, prévue pour 2019, nécessiterait de nouveaux ajustements. Des réformes "seront toujours nécessaires pour adapter notre système de retraite à l'allongement de la durée de la vie (...)", ont-ils déclaré devant la commission des Affaires sociales du Sénat.

Un système déficitaire "jusqu'en 2036"

René-Paul Savary et Jean-Marie Vanlerenberghe se sont rendus ces derniers mois en Allemagne, en Italie et en Suède, pour observer les "conditions de réussite" des réformes mises en oeuvre dans ces pays dans les années 1990. "La conclusion que nous tirons (…) est qu'elles ne signifient en rien une réforme définitive", ont-ils déclaré.

Dans chaque pays, "l'âge de la retraite demeure le paramètre central des systèmes de retraite, autant pour assurer leur équilibre financier qu'un niveau de vie suffisant aux retraités". Mais le système français est déficitaire, et il le restera au moins jusqu'en 2036, selon le Conseil d'orientation des retraites (COR). "La réforme de 2019 devra traiter inévitablement de cette question", avertissent les deux parlementaires.

Des retraités plus pauvres ? 

Les deux sénateurs craignent que le maintien de l'âge minimum légal à 62 ans ne fabrique "des retraités plus pauvres". Ils estiment que son relèvement à 63 ans, défendu "depuis plusieurs années" par la commission des Affaires sociales du Sénat, demeure "plus que jamais" d'actualité.

Enfin, René-Paul Savary et Jean-Marie Vanlerenberghe soulignent que l'âge moyen de départ à la retraite en France demeure inférieur "de 2 à 3 ans" à ce qu'ils ont pu observer dans les pays visités. En Italie, en Allemagne et en Suède, l'âge moyen de départ se situe autour de 64 et 65 ans, rappelle La Tribune.

Experts

Contact Presse

Fichier attaché

Sujet liés