-

PLUS FM devient SWEET FM : un nouvel élan pour la radio du Loir-et-Cher

Dès le 1er juillet prochain, la radio locale Plus FM va changer d’identité et diffuser ses programmes sous le nom de Sweet FM. Le groupe Humanis, qui accompagne la station depuis 26 ans, passe le relais au groupe radiophonique régional VH Com pour ouvrir de nouvelles perspectives à la radio départementale, reconnue aujourd’hui comme l’un des médias de référence en Loir-et-Cher.

Depuis 1991, grâce au soutien actif d’Humanis, la radio locale Plus FM, dirigée par Pascal Gaultier, a accompli un chemin considérable : couverture départementale avec six fréquences en Loir-et-Cher ; programme ambitieux d’information et de promotion de la vie locale ; évolution multimédia de la société avec la création du site www.plusfm.com ; animation du territoire avec une quarantaine d’évènements par an.

La radio est aujourd’hui parvenue à la croisée des chemins, avec de nouveaux défis à relever, d’ordre économique dans un marché publicitaire fortement concurrentiel et qui se concentre de plus en plus ; ou de nature technologique avec la révolution internet et l’arrivée prochaine de la RNT (radio numérique terrestre). Pour donner à radio Plus FM un nouvel élan et lui donner la taille critique suffisante pour relever ces défis, le groupe Humanis et les dirigeants de la radio ont conduit ces derniers mois un projet pour lui permettre de franchir une nouvelle étape dans son développement.

La volonté du groupe Humanis était naturellement d’écrire un scénario bénéfique pour l’ensemble des acteurs concernés avec la poursuite de programmes de qualité conformément à nos engagements avec le CSA ; le maintien des personnels et des studios de la station à Blois pour préserver l’implantation dans le Loir-et-Cher, très attaché à sa radio locale ; et bien entendu une attention toute particulière portée à la vitalité d’un territoire important pour Humanis qui y emploie plus d’un millier de salariés sur son site du Campus à Blois-La Chaussée-Saint-Victor et plus de deux milliers dans le Val-de-Loire.

L’originalité du projet présenté et la qualité des relations nouées avec Wilfrid Tocqueville, gérant de la SARL VH Com, et ses équipes, ont convaincu les instances de la radio et du groupe Humanis de passer le témoin à Sweet FM dont la notoriété et l’audience sont par ailleurs impressionnantes sur ses zones de diffusion dans la Sarthe, l’Orne, la Mayenne, l’Eure-et-Loir.

« Le Centre-Val de Loire est une région stratégique pour Humanis qui y a localisé presque le tiers de ses salariés, en particulier à Blois, Orléans et Saran et qui continue à y favoriser les mobilités géographiques dans tous les métiers du groupe. Dans ce cadre, nous sommes heureux d’avoir accompagné le développement de Radio Plus FM pendant 26 ans dans le Loir-et-Cher et aujourd’hui de lui donner la possibilité d’exercer ses talents à l’échelle de l’ensemble de la Région sous le nom de Sweet FM, que nous accompagnerons commercialement. C’est aussi l’occasion pour nous d’annoncer que nous lancerons avant la fin de l’année un projet stratégique territorial, Humanis Val de Loire 2023, qui sera piloté par notre secrétaire général, Alexandre Siné» se réjouit Jean-Pierre Menanteau, directeur général du groupe

Le projet de Sweet FM et sa volonté de faire de Blois le centre névralgique de sa présence en région Centre-Val de Loire a été validé par le Conseil Supérieur de l’Audiovisuel et le Comité Technique de l’Audiovisuel de Poitiers qui ont approuvé sans réserve le dossier présenté conjointement par Sweet FM et Plus FM.