Les Talents d’Alphonse, la plate-forme qui met en valeur les savoir-faire des retraités

6 avril 2018

"Les Talents d'Alphonse" est née de l'imagination de deux jeunes entrepreneurs, désireux de valoriser les compétences des seniors. Cette plateforme collaborative met en relation des retraités passionnés et de jeunes curieux, pour échanger autour d’une activité commune. 

Bricolage, couture, jardinage et autres talents cachés des seniors retrouvent une seconde vie grâce aux Talents d'Alphonse, une plateforme collaborative qui propose aux retraités de transmettre leurs savoir-faire aux jeunes, dans un esprit d'échange intergénérationnel.

Le projet est né en janvier 2016 de l'imagination des jeunes ingénieurs Thibault Bastin et Barthélémy Gas. C'est au cours d’une année de césure à l'étranger que les deux camarades de promotion ont découvert l'importance des rapports intergénérationnels dans les autres pays. "Nous nous sommes intéressés à l'isolement des personnes qui arrivent à la retraite, car c’est un des problèmes majeurs des sociétés occidentales, et au manque de considération dont ils font l'objet de nos jours", expliquent-ils à Silvereco

Comment ça fonctionne?

Le concept est simple: sur la plateforme, un·e retraité·e ("Alphonse" ou "Alphonsine") propose à un "Curieux" de découvrir un savoir-faire manuel. Il peut s'agir de bricolage, de jardinage, de couture, mais également de photographie, ou même de musique. L'équipe des Talents d'Alphonse se charge ensuite de mettre le Curieux en relation avec un Alphonse proche de chez lui. Le cours peut avoir lieu chez l'Alphonse ou au domicile de l'apprenant.

Si un retraité souhaite transmettre l'une de ses passions, un savoir-faire ou une compétence particulière, il lui suffit de postuler sur le site. L'inscription est ouverte aux 55 ans et plus. L'équipe des Talents d'Alphonse se charge de créer un profil en prenant rendez-vous avec chaque postulant, afin notamment de s'assurer de leur motivation.

Des cours et de la garde pour les tout-petits

Chaque Alphonse est rémunéré 15 € par heure de cours, un tarif unique quelque soit l'activité, payé directement en ligne par le Curieux. Depuis un an, la start-up propose également un service de garde d'enfants "éveillée", rémunéré 10 € de l'heure. Un moment d'échange entre enfants et retraités, souvent ravis de pouvoir transmettre leurs connaissances à la toute jeune génération. "On propose une garde alternative qui s’organise autour d'une activité. On veut apporter une vraie plus-value", explique Barthélémy Gas à La Croix. Depuis janvier 2018, ce mode de garde est déductible des impôts.

La start-up se rémunère en prenant une commission sur chaque réservation, 2,70 € par heure de cours et 1 € par heure de garde.

Déjà 5 000 heures de partage

Afin de se faire connaître du plus grand nombre, les fondateurs comptent sur le bouche-à-oreille, et organisent chaque mois des événements pour rassembler les utilisateurs. Une stratégie qui semble payante, puisque la communauté des Talents d'Alphonse rassemble aujourd'hui près de 800 retraités et comptabilise plus de 5 000 heures de partage. 

Les Talents d'Alphonse emploie aujourd'hui trois salariés en CDI, trois stagiaires et deux jeunes en service civique. Lancé à Paris et dans sa proche banlieue, le service est désormais disponible à Lille. Après avoir remporté l'un des Trophées de l’économie sociale et solidaire de la ville de Paris et lancé une campagne de crowdfunding, la jeune pousse pourrait bientôt organiser sa toute première levée de fonds. 

Contact Presse

Fichier attaché

Sujet liés