Les seniors jouent la carte de l’expatriation

23 février 2015

Avec 251 223 expatriés de plus de 60 ans en 2014, les seniors sont de plus en plus nombreux à envisager de vivre hors de France, et l’on distingue deux catégories : des retraités qui choisissent l’expatriation pour profiter d’un cadre de vie agréable ou encore compenser la perte de leur pouvoir d’achat ; mais aussi de jeunes seniors toujours actifs, qui souhaitent donner un nouveau souffle à leur carrière professionnelle.

 

 

 

 

Avec 251 223 expatriés de plus de 60 ans en 20141, les seniors sont de plus en plus nombreux à envisager de vivre hors de France, et l’on distingue deux catégories : des retraités qui choisissent l’expatriation pour profiter d’un cadre de vie agréable ou encore compenser la perte de leur pouvoir d’achat ; mais aussi de jeunes seniors toujours actifs, qui souhaitent donner un nouveau souffle à leur carrière professionnelle.

17 % des jeunes retraités Français de plus de 65 ans vivant en France envisagent aujourd’hui une installation à l’étranger. *2

Avec une progression de 11,65 % entre 2014 et 2013 (251 223 expatriés de plus de 60 ans en 2014 contre 225 000  en 2013), les seniors représentent aujourd’hui 14 % des expatriés français) un pourcentage inférieur à leur part dans la population française (23 %) mais tout de même marquant. *2

26,4 % des seniors partent pour des raisons familiales ou personnelles (rapprochement enfants / petits-enfants, etc). Mais pour près de 25 % (soit près d’un quart d’entre eux), la motivation est désormais le départ professionnel.

Le taux d'emploi des seniors est sensiblement plus élevé parmi les Français de l'étranger que sur le territoire national. Ils sont 2 % de seniors actifs parmi les plus de 65 ans en France, versus 24 % de seniors actifs parmi les Français de plus de 65 ans à l’étranger. *3

 

Des seniors aspirant à une retraite dynamique

Malgré cette évolution sociétale, les seniors expatriés restent majoritairement des retraités, en bonne condition physique, qui souhaitent bénéficier d’une douceur de vivre, à l’étranger.

Le Maroc est notamment une destination fortement plébiscitée pour des raisons de proximité géographique et de coût de la vie inférieur à celui de l’Europe mais a été détrôné par le Portugal récemment. Des destinations éloignées comme l’Asie (Thaïlande, Vietnam, Cambodge) attirent également de plus en plus de retraités tentés par un coût de la vie inférieur à la France et du soleil toute l’année.

Le fait de partir vivre à l’étranger pendant la retraite n’empêche en rien de percevoir sa pension mais il est essentiel de prendre contact avec sa caisse de retraite avant son départ afin de connaître les différents aspects relatifs au versement de sa retraite à l’étranger. 

 

La réussite d’une expatriation est ainsi essentiellement liée à la qualité de sa préparation.

Sur le salon « S’expatrier mode emploi », tous les candidats au départ (actifs et retraités) peuvent justement se renseigner sur toutes les démarches à prendre en compte et à réaliser avant de partir s’installer à l’étranger (impôts, retraite, démarche juridiques, protection sociale, emploi, scolarité des enfants, etc.).

Seront présents l’Assurance retraite, la CFE (Caisse des Français de l’Etranger), le CLEISS  (Centre des Liaisons Européennes et Internationales de Sécurité Sociale), la Direction des résidents à l’étranger et des services généraux (DGFiP), Humanis (3e groupe de protection sociale français), le Ministère des Affaires étrangères et du Développement international, les Notaires de France et Pôle emploi.

En plus des stands des partenaires, où les visiteurs pourront être reçus de manière individuelle afin d’aborder leur cas personnel, cette journée sera rythmée par des conférences thématiques sur tous les sujets liés à l’expatriation. Des témoignages d’expatriés permettront d’avoir une vision complète pour préparer au mieux son départ.

 

Sources :
[1] Ministère des Affaires étrangères et du Développement international 2013
[2] L’institut de sondage Ipsos a publié au mois d’avril dernier les résultats d’une étude faite pour le compte du CIC Banque Atlantique.
[3]  Enquête sur l’expatriation des Français conduite en 2013 par la Direction des Français à l’Étranger et de l’Administration Consulaire et le Ministère des Affaires étrangères.

 

 

 

 

Expert

Contact Presse