-

Le tout premier "Village Alzheimer" de France ouvrira en 2019

La France accueillera bientôt son premier "Village Alzheimer", un lieu de vie entièrement dédié aux malades d'Alzheimer et à leurs proches. Conçu pour offrir aux patients une vie sociale ordinaire, il verra le jour à l'automne 2019 à Dax (Landes).

Pour la première fois en France, un établissement spécialisé dans l'accueil de malades d'Alzheimer et expérimentant de nouvelles formes d'accompagnement va voir le jour. Inspiré d'un modèle néerlandais, le "Village Alzheimer" ouvrira ses portes à l'automne 2019 à Dax, dans les Landes. Il servira de "laboratoire d'essai" pour tester ce concept en France.

L'objectif est de réduire l'isolement social dont ils sont souvent victimes et d'améliorer leur bien-être. L'idée est de "sortir de l'image d'un établissement hospitalier pour que les résidents puissent se sentir davantage chez eux; tout en recevant les soins nécessaires", explique à Silvereco le professeur Jean-François Dartigues, neurologue au CHU de Bordeaux.

Un village presque comme les autres

Entièrement conçu pour s'adapter aux personnes atteintes de cette pathologie neuro-dégénérative, le village s'étendra sur cinq hectares à la périphérie de Dax, et aura des airs de bastide landaise. "Il sera doté de 16 maisons s’inspirant de l'architecture traditionnelle et d'espaces extérieurs végétalisés et traités comme des espaces publics (places, jardins) ou privatifs (terrasse, jardinets...), avec des voies de circulation adaptées à la déambulation des patients", résume 20 Minutes. Les infrastructures et l'architecture des bâtiments ont été pensées pour répondre aux besoins spécifiques des malades d'Alzheimer. Chaque quartier disposera d'une place avec des commerces, comme un salon de coiffure, une épicerie, une brasserie. 

Le chantier de construction a débuté en mars 2018 sous l'égide du conseil départemental des Landes, copilote du projet. Le coût d'investissement a été revu à la hausse à environ 28 millions d’euros, contre 23 millions prévus au départ.

Des places réservées à l'accueil de jour

Côté thérapeutique, de nouvelles formes d'accompagnement y seront expérimentées, comme les approches non-médicamenteuses et les activités visant à préserver les capacités cognitives des patients. Sur 120 places d'hébergement, dix seront réservées à des patients de moins de 60 ans et dix autres à l'accueil de jour. Les habitants pourront compter sur une centaine de soignants pour les assister au quotidien. Le prix de l'hébergement devrait s'élever à 60 euros par journée.  Le Village Alzheimer sera également ouvert aux patients souffrant d'autres pathologies neurologiques. 

Avec 900 000 personnes atteintes de maladie d'Alzheimer, la France fait partie des pays où le nombre de malades est le plus élevé. Près de 225 000 nouveaux cas sont diagnostiqués chaque année, soit près d’un toutes les trois minutes.