L'expatriation, un tremplin pour l'emploi

11 mars 2015

Pour trouver un emploi, par goût de la découverte ou par choix de carrière, de plus en plus de Français tentent leur chance à l’étranger. Qu’ils soient jeunes diplômés en recherche d’une expérience à l’international, demandeurs d’emploi, retraités en quête d’une reprise d’activité, salariés candidats à la mobilité professionnelle ou bien entrepreneurs : tous, avec des motivations diverses, envisagent l’expatriation comme la solution gagnante pour booster leur carrière.

 

 

Salon « S'expatrier, mode d'emploi »

27 mars 2015 – Paris Cité Universitaire
 

  • Le marché du travail à l’international représente près de 25 000 offres d’emploi (cadres et non cadres) proposées chaque année par Pôle emploi aux demandeurs d’emplois en France. 70% de ces offres correspondent à des postes basés en Europe, 15% en Amériques, 10% en Afrique–Proche & Moyen Orient et 5% en Asie-Pacifique. *1  

 

  • A l’étranger, les jeunes diplômés français affirment trouver du travail plus rapidement qu’en France. 1/3 d’entre eux déclare avoir trouvé un emploi à l’étranger en quelques jours contre 2 mois ½ en France. *2 

 

  • Les métiers qui s’exportent le mieux restent ceux basés sur les savoir-faire d’excellence pour lesquels la France est réputée, à savoir : l’hôtellerie-restauration, les métiers de bouche, les métiers du luxe, l’ingénierie, l’informatique et la santé.

 

  • Les pays qui recrutent le plus sont des pays de l’Europe limitrophe (Royaume-Uni, Belgique, Luxembourg, Allemagne, Suisse). Le Canada et la province du Québec, notamment, offrent aussi de nombreuses opportunités dans une variété de secteurs.

 

  • En Europe, hôtellerie-restauration, tourisme, vente et distribution sont les secteurs qui offrent le plus d’opportunités. De nombreux postes en Europe sont ouverts aux jeunes souhaitant acquérir une expérience à l’étranger. Ces recrutements sont réalisés dans le cadre d’EURES, le service européen de l’emploi.

* En zone Afrique – Proche et Moyen-Orient, l’industrie, BTP - construction et maintenance de sites gaziers et pétroliers  représentent une grande majorité des postes.

* En Amérique centrale et Amérique du Sud, c’est surtout le secteur éducatif qui recrute.

* Enfin, la zone Asie-Pacifique est plutôt réservée aux diplômés des grandes écoles ou universitaires de haut niveau.

 

  • 65% des jeunes français déclarent que leur avenir est à l’étranger. Près d’1 expatrié en poste sur 2 envisage de rester à l’étranger pour plus de 6 ans, et près d’1 sur 3 pour l’intégralité de sa carrière. *2
  • 2 millions de salariés français travaillent à l'étranger au sein de 22.000 filiales de groupes français. *4

 

  • Ils sont aujourd’hui entre 100.000 à 250.000 français à avoir créé leur propre entreprise à l'étranger. Un tiers d’entre eux exerce une activité dans le secteur des services aux entreprises, 14% dans l'industrie, 12% dans le commerce, 8% dans l'hôtellerie restauration. 70% de ces entrepreneurs étaient salariés avant de créer leur affaire, dont neuf sur dix dans le secteur privé, et 13% avaient leur propre affaire. Autre caractéristique, 40% sont multi créateurs : ils avaient déjà créé quelque chose en France ou dans une autre entreprise. Seuls 22% ont quitté la France pour réaliser leur projet à l'étranger. *4

 

  • 225 000 expatriés séniors français de plus de 60 ans sont installés à l’étranger. 24% d’entre eux sont des retraités qui ont repris une activité professionnelle notamment au sein d’associations internationales ou d’ONG.*3

 

Grâce au salon « S’expatrier, mode d’emploi » qui se tient le vendredi 27 mars, les candidats au départ peuvent se renseigner sur toutes les démarches à réaliser avant de partir en expatriation (impôts, retraite, démarches juridiques, protection sociale, emploi, assurance chômage etc.). Seront présents l’Assurance retraite, la CFE (Caisse des Français de l’Etranger), le CLEISS (Centre des Liaisons Européennes et Internationales de Sécurité Sociale), la Direction des résidents à l’étranger et des services généraux (DGFiP), Humanis (groupe de protection sociale), le Ministère des Affaires étrangères et du Développement international, les Notaires de France et Pôle emploi.

En plus des stands des partenaires, où les visiteurs pourront être reçus de manière individuelle afin d'aborder leur cas personnel, cette journée sera rythmée par des conférences thématiques sur tous les sujets liés à l’expatriation. Des témoignages d’expatriés permettront d’avoir une vision concrète et préparer au mieux son départ.

 

Sources & définitions :

*1 Chiffres 2014 de Pôle Emploi

*2 Chiffres du « Baromètre de l’humeur des jeunes diplômés », Cabinet Deloitte, 27 janvier 2015

*3 Chiffres 2013 du Ministère des Affaires Etrangères

*4 Chiffres du Conseil économique et social (CES)

*5 Chiffres du CIDJ

Plus d’informations sur www.expatriermodedemploi.org

 

Informations pratiques :

Maison Internationale, au cœur de la Cité Universitaire

17, boulevard Jourdan - 75014 Paris

Entrée gratuite, de 9h à 18h

RER : Cité Universitaire

 

 

 

 

Expert

Contact Presse