Humanis lance l’opération « Les chaussures qui courent vite » pour lutter contre les maladies orphelines

4 octobre 2016

Le projet Les chaussures qui courent vite associe des enfants et des coureurs engagés pour faire connaître les maladies orphelines. Avec cette opération, le groupe de protection sociale Humanis veut amplifier la sensibilisation du public et marquer une nouvelle étape dans la pratique du running solidaire. 

Quel enfant n’a pas rêvé d’avoir des chaussures qui courent vite ? Une vingtaine d’enfants atteints ou confrontés dans leur famille à une maladie rare, ont été invités par le groupe Humanis à dessiner leurs propres chaussures qui courent vite. Ils ont imaginé la fusée de Kosta, la girafe d’Emma, le guépard de Mael… Autant de modèles uniques qui seront portés par les coureurs solidaires d’Humanis.

Le running solidaire Humanis prend ainsi une nouvelle dimension. Depuis neuf ans, pour chaque kilomètre parcouru par un coureur solidaire, 1 euro est reversé par Humanis à une association dédiée aux maladies orphelines. Cette année, grâce à leurs dessins, les enfants contribuent à faire connaitre les enjeux de l’association et font des coureurs Humanis leurs ambassadeurs. Ces chaussures très spéciales permettent aux sportifs de se surpasser et de donner du sens à leur course.

Cette opération inédite a été réalisée en collaboration avec l’agence Fred & Farid et la participation de deux associations : l’ECLAS, qui accompagne les familles touchées par l’amyotrophie spinale de type I, une maladie rare génétique et sans traitement connu ; et l’AMFE, qui traite de multiples maladies du foie de l’enfant.

« On n’est jamais aussi performant que lorsqu’on court pour une bonne cause. Depuis neuf ans, les salariés d’Humanis se mobilisent dans le running solidaire. Les chaussures qui courent vite marquent une nouvelle étape dans l’engagement d’Humanis », déclare Jean-Pierre Menanteau, directeur général du groupe Humanis.

 

Pour suivre l’opération #ChaussuresQuiCourentVite

sur le compte Twitter @HumanisActu

Contact Presse

Fichiers attachés

Sujet liés