Humanis Développement Solidaire parachève l’architecture fédérale multi-affinitaire du groupe Humanis

7 juillet 2016

L’Assemblée générale de l’Association sommitale du 6 juillet a été l’occasion de voter à l’unanimité de ses fondateurs la création d’Humanis Développement Solidaire, structure de groupe d’assurance de protection sociale (SGAPS). 

  •   Fin du programme de convergences suite à la création du groupe en 2012 et trajectoire économique performante.
  • Vote à l’unanimité de la création d’Humanis Développement Solidaire.
  • Confirmation de l’attractivité de l’architecture résolument fédérale et multi-affinitaire, avec l’adhésion de la Mutuelle des Industries Pétrolières à l’Association       sommitale du Groupe et un premier semestre 2016 marqué par des succès commerciaux. 
 

« Tant grâce à l’engagement de ses administrateurs qu’à celui des équipes opérationnelles sous le leadership de Jean-Pierre Menanteau, Humanis a su mener à bien sa construction et son redressement. Humanis Développement Solidaire parachève tous ces travaux en permettant à ses membres d’enrichir leur co-développement tout en bénéficiant de tous les mécanismes nécessaires de prévention, de surveillance et si nécessaire de solidarité financière. A la fois souple et solide, respectueux des identités des membres du groupe, le réseau Humanis est conçu pour s’adapter efficacement aux évolutions du marché et aux attentes de nos clients et partenaires», ont déclaré Frédéric Agenet et Pierre Steff, Président et Vice-Président du groupe Humanis.

« Malgré les défis des plans d’économies en Agirc Arrco,  le « tsunami réglementaire » et les effets de la poursuite de la baisse des taux d’intérêts sur les comptes en assurances de personnes, Humanis poursuit résolument son cap vers « Humanis en grand 2018 ». Le meilleur service possible à nos clients malgré tous ces bouleversements, notamment en retraite complémentaire et en santé, demeure notre priorité quotidienne », a déclaré Jean-Pierre Menanteau, directeur général du groupe Humanis.

Nouvelle phase du plan stratégique « Humanis en grand 2018 »

L’Assemblée générale d'Humanis s’est félicitée de l’achèvement fin 2015 des opérations de convergences induites par la création du Groupe en 2012 et de l’entrée dans une nouvelle étape d’ « Humanis en Grand 2018 ». Le Groupe est en particulier mobilisé sur la DSN (déclaration sociale nominative), la préparation du deuxième plan d’économies Agirc Arrco de 300 millions d'euros 2019-2022 et le régime unique Agirc Arrco à horizon 2019, la suite du « tsunami réglementaire » en assurances de personnes et les nouveaux défis du cadre règlementaire Solvabilité II. Il l’est aussi sur son développement : synergies entre les membres, croissance organique, attractivité vis-à-vis de nouveaux membres, dévelopement des coopérations techniques, industrielles et commerciales avec des partenaires. Enfin, il consacre de plus en plus d’énergie aux défis du « Penser plus loin » : innovation, digital, développement durable, économie collaborative, silver economy.

Une trajectoire de performances économiques et financières malgré un environnement difficile

L’Assemblée générale d’Humanis s’est aussi félicitée de la poursuite des économies de gestion en retraite complémentaire et du redressement en assurances de personnes. Le ratio de Solvabilité II (SCR) à 189% fin 2015 de l’activité assurance de personnes, est en ligne avec l’objectif annoncé. Ce ratio confirme la bonne santé financière du Groupe avec 1,6 milliards d'euros de fonds propres, en croissance de 18% par rapport à 2014 grâce à un résultat net de 54 M€, en hausse de 76% par rapport à 2014.

Une architecture  de groupe parachevée avec la création d’Humanis Développement Solidaire

L’Assemblée générale d’Humanis a validé la création d’une nouvelle structure juridique, Humanis Développement Solidaire. Cette société de groupe assurantiel de protection sociale paritaire et mutualiste compte cinq membres fondateurs : Humanis Prévoyance, l’IPSEC (Institution de Prévoyance des Salariés des Entreprises du groupe Caisse des dépôts), la Mutuelle Humanis Nationale, la Mutuelle Renault et la mutuelle Radiance Groupe Humanis Grand Est. Conforme aux exigences des normes Solvabilité II, elle permet aussi de combiner encore mieux les forces de développement.

Humanis Développement Solidaire sera opérationnelle dès l’accord de l’Autorité de Contrôle Prudentiel et de Résolution (ACPR), attendu avant la fin de l’année 2016.

Un modèle de co-développement précisé et enrichi en assurances de personnes

La création d’Humanis Développement Solidaire est l’occasion de préciser et d’enrichir l’architecture du groupe et les liens de solidarité et de co-développement qui unissent les membres du groupe.

Les adhérents à Humanis Développement Solidaire s’inscrivent dans un schéma de co-développement solidaire :

  • soit mutualisé, avec mutualisation de tous leurs moyens au sein des services partagés d’Humanis (Humanis Prévoyance, Mutuelle Humanis Nationale) ;
  • soit partagé, avec partage des moyens entre les moyens propres et les moyens des services partagés d’Humanis (Ipsec, Mutuelle Renault, Radiance Groupe Humanis Grand Est).

Ces adhérents sont reliés par les règles communes d’Humanis Développement Solidaire et disposent des plus grandes opportunités possibles de développement, par exemple la possibilité d’eadhérer à Adeis, le groupement leader en accords de branches professionnelles.

Les membres qui ne souhaitent pas s’engager dans les règles de solidarité d’Humanis Développement solidaire et qui ne sont pas susceptibles d’être considérés par le régulateur comme faisant partie du groupe prudentiel s’inscrivent quant à eux dans un schéma de co-développement commercial et technique (Institution de Prévoyance des Banques Populaires).

Un groupe attractif en développement

Dans le domaine de la retraite complémentaire, l’activité du Groupe s’élargit avec le rattachement à Humanis de l’ensemble des salariés des établissements de l’enseignement privé sous contrat avec l’Etat à partir du 1er janvier 2016. Cette opération s’inscrit dans le cadre des dispositions de l’article 8[1] visant à simplifier le paysage de la retraite complémentaire Agirc Arrco et à abaisser les coûts de gestion et s’accompagne de l’adhésion de l’URCREP[2].

En assurances de personnes, la Mutuelle de l'Industrie du Pétrole (MIP), déjà membre de l’Union de Groupe Mutualiste Humanis, et le groupe Humanis ont ainsi décidé de renforcer leurs liens de co-développement commercial et technique, par l’adhésion de la MIP à l’Association sommitale d’Humanis[3]. Cela facilitera notamment des réponses communes à des appels d’offres et permettra de développer des synergies additionnelles croisées dans la gestion en santé avec les autres membres du réseau fédéral multi-affinitaire Humanis.

Des discussions sont par ailleurs en cours avec l’institution de prévoyance Ipeca afin d’établir un accord de coopération technique et commercial. Humanis et Ipeca veulent consolider ensemble leurs positions d’acteurs de référence de la protection sociale complémentaire des industries de l’aéronautique, de l’espace et de la défense.

Enfin, les premiers mois de l’année 2016 sont aussi marqués par des succès commerciaux, confirmant l’attractivité d’Humanis, avec en particulier la conquête du contrat collectif complémentaire santé des salariés d’Aéroports de Paris.


[1] Article 8 de l’accord national interprofessionnel du 13 mars 2013 relatif aux retraites complémentaires définit les axes de réflexion concernant la rationalisation des coûts de gestion des institutions de retraite complémentaire et la simplification des processus de gestion.

[2] Union du recouvrement des cotisations de retraite de l’enseignement privé

[3] Sans adhésion à Humanis Développement Solidaire

Créée dès 1929 par les principales sociétés pétrolières pour garantir la couverture santé des salariés de ces entreprises, la MIP a  étendu son activité aux secteurs voisins (industrie et chimie) et aux prestataires du secteur pétrolier en 1986 puis est devenue une mutuelle pleinement interprofessionnelle à partir de 1995. Des entreprises de toutes tailles et de tous secteurs d’activité bénéficient aujourd’hui de son expérience. La MIP apporte depuis sa création un fort soutien à tous ses adhérents, salariés et retraités grâce à son fonds social doté chaque année d’un montant important.

Chiffres et dates clés : 

6ème mutuelle d'assurances collectives

170 000 personnes couvertes

Une solidide structure financière (ratio SCR Solvabilité II de 563% fin 2015)

Contact Presse

Fichiers attachés

Sujet liés