Humanis construit un programme d’efficacité et de compétitivité (PEC’H) et signe un accord de gestion prévisionnelle des emplois, des compétences et des carrières (GPE2C)

15 septembre 2015

Dans le cadre de son plan stratégique « Humanis en grand  2018 », Humanis a construit un programme d’efficacité et de compétitivité (PEC’H) visant à optimiser l’efficacité, accompagner le développement et réduire les coûts récurrents d’exploitation entre 10% et 15% entre 2015 et 2018. Le Groupe a également signé un accord de gestion prévisionnelle des emplois, des compétences et des carrières (GPE2C) novateur. 

Le programme d'efficacité de de compétitivité d'Humanis (PEC’H) vise d’abord à capitaliser sur les réussites et les démarches déjà initiées depuis 2012, par exemple la baisse de 8,1% des charges de gestion en retraite complémentaire Agirc Arrco entre 2012 et 2014, la gestion de 19 convergences d’environnements informatiques de l’Usine Retraite, le basculement de toute la gestion Santé et Prévoyance sur le système d’information Pléiade et les premiers succès sur les achats.

Le PEC’H vise ensuite à bien repérer tout ce qui doit être simplifié et rationalisé pour faciliter le fonctionnement au quotidien. Ce programme a en effet vocation à s’enrichir dans la durée dans une perspective de performance continue. Au total, le travail collectif a permis d’identifier des leviers permettant de faire baisser les charges d’exploitation récurrentes entre 10% et 15% entre 2015 et 2018, en faisant porter les optimisations d’abord sur la rationalisation de l’immobilier et de l’informatique, puis sur les charges externes. Ces leviers s’accompagnent de gains de productivité, qui seront dégagés au fil des années, et de mesures de rigueur et de solidarité salariale temporaires dans un contexte d’inflation quasi nulle.

Le Groupe étudie aussi des options permettant de développer les opportunités d'emplois dans les Territoires hors Ile-de-France et de poursuivre le travail de fond consistant, à l’intérieur des bassins d’emplois, à favoriser chaque fois que possible le rassemblement des équipes d'Humanis. Un vrai pari est tenté sur le développement de la mobilité fonctionnelle et géographique, une mobilité répondant à des aspirations personnelles, programmée à l'avance et accompagnée de manière personnalisée pour mieux faire converger de manière dynamique les besoins du Groupe, les talents et les aspirations des collaborateurs d'Humanis.

L’accord de gestion prévisionnelle des emplois, des compétences et des carrières GPE2C accompagne cette démarche. Il est le tout premier accord qui incorpore les résultats de l’accord de la branche Agirc Arrco. Il comporte des mesures attractives et innovantes pour inciter les salariés à la mobilité. 

Cet accord a pour objectif d’anticiper l’évolution des métiers au sein du groupe Humanis, de construire les évolutions professionnelles des collaborateurs, de développer les compétences individuelles par la formation, de favoriser et accompagner la mobilité volontaire, d’encourager l’insertion durable des jeunes, le maintien dans l’emploi des salariés âgés et de favoriser les liens intergénérationnels.

Humanis a fait le choix de miser sur le volontariat et de proposer des conditions de mobilité attractives aux salariés pour qu’ils puissent concrétiser des projets d’évolution professionnelle et opter pour un changement de cadre de vie. Chaque salarié s’engageant dans un processus de mobilité bénéficiera d’un Plan d'Accompagnement Individuel (PAI) pour l’accompagner et l’aider à l’intégration dans ses nouvelles fonctions. Par ailleurs, un suivi collectif de l’évolution des emplois et des métiers est assuré par l’Observatoire paritaire de l’emploi et des métiers d’Humanis dont la création est prévue par l’accord GPE2C.

«  Ancré profondément dans les valeurs de l’économie sociale et solidaire, Humanis continue son plan de marche fixé à l’automne 2013 en achevant sa construction, poursuivant son redressement, développant son potentiel et favorisant l’innovation en pensant plus loin. L’accord de gestion prévisionnelle des emplois, des compétences et des carrières GPE2C et le programme d’efficacité et de compétitivité PEC’H vont aider Humanis à bien se développer. Je tiens en particulier à saluer l'engagement et la responsabilité des partenaires sociaux, notamment à travers cet accord GPE2C », déclare Jean-Pierre Menanteau, directeur général du groupe Humanis.

Expert

Contacts Presse