Humanis célèbre les 20 ans de la généralisation de la retraite complémentaire en Nouvelle-Calédonie

Nouméa, Province Sud, Nouvelle-Calédonie, 27 octobre 2015

La retraite complémentaire Agirc-Arrco a été généralisée en 1995* en Nouvelle-Calédonie. Vingt-ans après, Humanis couvre 75% des salariés du secteur privé dans le territoire.

 

Pour fêter le 20ème anniversaire de ses institutions de retraite la CRE (salariés non cadres) et l’Ircafex (salariés cadres), la présidence et la direction générale du groupe Humanis sont venues de métropole rejoindre l’ensemble des équipes de la Délégation à Nouméa. Dans un territoire qui compte 11% de personnes de plus de 60 ans, la Délégation Humanis a su faire face à une hausse des retraités de +24% et une augmentation des entreprises affiliées de +44% depuis 2004.

« Vingt ans c’est l’âge de la maturité. La maturité se nourrit de ce qu’on a appris et de ce qu’on a construit. Cette maturité a été acquise par les équipes de la délégation et par les équipes Outre-mer d’Humanis, qui travaillent en appui depuis la métropole. Humanis a bien conscience que la Nouvelle-Calédonie va continuer à construire la protection sociale du 21ème siècle. Le Groupe souhaite y bâtir des solutions innovantes et responsables, et apporter une pierre à l’édifice, qui n’est réussi que si c’est une œuvre collective avec un haut degré de partage et une préparation méticuleuse », déclare Jean-Pierre Menanteau, directeur général du groupe Humanis.

La mission principale de la Délégation est d’encaisser les cotisations en retraite complémentaire, de collecter les déclarations nominatives de salaire, et de constituer les dossiers des futurs retraités. En action sociale, une cinquantaine de dossiers sont instruits chaque année. Une activité additionnelle d’assurances de personnes a été développée et compte aujourd’hui un portefeuille de 200 contrats de prévoyance.

« Notre Délégation reçoit chaque mois en moyenne 1 650 visites et 4 623 appels entrants-sortants. Nous travaillons en étroite collaboration avec des équipes basées en Ile de France, dans la Vallée de la Loire et dans le Nord de la France », précise Stephan Hurel, responsable de la Délégation Humanis en Nouvelle- Calédonie.

L’allongement de la durée de vie représente un véritable défi en Nouvelle-Calédonie : la population âgée de plus de 60 ans devrait être multipliée par 2,7, passant à plus de 73 000 en 2033, soit 23 % de la population totale. Dans ce contexte, Humanis s’engage à accompagner la forte croissance des retraités et à améliorer le dispositif de retraite complémentaire.

« Nous aurons à réussir ensemble la mensualisation des cotisations en janvier 2016 et la dématérialisation croissante, mais aussi le développement du conseil », déclare Jean-Pierre Menanteau.

En matière d’action sociale, Humanis met en place des solutions de domotique innovantes tout en respectant les traditions et les familles, à l’image de son accompagnement du projet des « Terrasses de Kouetabe », réalisé avec le Fonds Social de l’Habitat (FSH).

Dans les autres métiers du Groupe comme la prévoyance, la dépendance, la santé et l’épargne,  Humanis est très attentif aux projets de modernisation du code des assurances et ouvert à des partenariats.

« Historiquement chez Humanis nous avons beaucoup d’expérience pour rapprocher des cultures d’entreprises différentes, car à partir d’une mosaïque de deux cent communautés professionnelles différentes, nous avons réussi à constamment adapter le Groupe et constamment  lui donner de la cohérence en combinant des forces différentes au service d’un projet de développement ambitieux », déclare Pierre Steff, président d’Humanis.
 



*En 1995, après des manifestations et 3 ans de négociations, les partenaires sociaux soutenus par un vote au Congrès ont donné accès à la retraite complémentaire généralisée en Nouvelle-Calédonie. Des points «gratuits» de retraite complémentaire Agirc-Arrco ont été distribués à cette date à tous les salariés ayant cotisés à la CAFAT, la retraite de base. Grâce aux deux institutions de retraite complémentaire du groupe Humanis, la CRE (salariés non cadres) et l’Ircafex (salariés cadres), les résidents de Nouvelle-Calédonie et les expatriés français bénéficient de la protection sociale "à la française" et acquièrent des droits de retraite comme en France.

Expert

Contact Presse