"Faire connaître les compétences des travailleurs handicapés", Pierre Steff président du groupe Humanis

14 novembre 2016

Pierre Steff, président du groupe Humanis explique pourquoi Humanis engage pour la deuxième fois trois équipes au Free Handi'se Trophy, un raid sportif handi-valide de 764 km qui se déroule entre Paris et Brest du 22 au 30 mai. Il sera lui même coéquipier de l'une des étapes, ainsi que le directeur général Jean-Pierre Menanteau et une vingtaine de managers d'Humanis.

Pourquoi le groupe Humanis soutient-il des équipes au Free Handi'se Trophy ?

Pierre Steff, président du groupe Humanis : Humanis s’investit depuis de nombreuses années sur la question du handicap et plus particulièrement dans le domaine de l’emploi et de la reconnaissance des compétences des personnes handicapées. C’est un sujet important et je tiens à être présent pour en témoigner avec Jean-Pierre Menanteau, directeur général du groupe, lors du lancement du Free Handi’se Trophy le 22 mai à l'Hotel de Ville de Paris.

Participer au Free Handi’se Trophy en tant que partenaire solidaire est en effet pour le groupe Humanis la possibilité de faire évoluer les perceptions sur ce sujet de l’inclusion des personnes handicapées dans l’emploi. Nos trois équipes sont d’ailleurs composées de travailleurs handicapés venant d’un Esat (Etablissement et Services d’Aide par le Travail) et de salariés de PME classiques, clientes d’Humanis. Nous espérons ainsi contribuer à lutter contre les idées reçues et les stéréotypes, mais aussi promouvoir les bonnes pratiques, y compris dans les entreprises de taille modestes souvent moins familières avec le secteur protégé et adapté. 

Quelles valeurs souhaitez-vous transmettre aux salariés d'Humanis en inscrivant l'entreprise à ce défi sportif ?

Pierre Steff : L’engagement, le partage et l’ambition sont les valeurs d’Humanis. Elles sont toutes en cohérence avec le Free Handi’se Trophy : l’engagement en équipe aux côtés de travailleurs en situation de handicap ; le partage des efforts et des bonnes pratiques dans le sport comme dans la vie ; l’ambition de terminer la course et de faire connaître les qualités et les capacités des travailleurs handicapés tout en faisant tomber les préjugés. Cette course s’inscrit donc dans le prolongement de nos métiers que sont la protection et l’accompagnement des personnes tout au long de leur vie.

Pourquoi partipez-vous personnellement à l'une des épreuve ?

Pierre Steff : Je vais pagayer de Carhaix à Le Nivernic. Je participe car le handicap est un sujet qui me tient à cœur. Et je veux d’autant plus être l’ambassadeur de cette action cette année, que le raid arrive dans ma région et dans la ville de Brest où j’habite. Le directeur général du groupe Humanis, Jean-Pierre Menanteau, s’est également engagé à pédaler pour l’épreuve de Saint-Brieuc à Binic. Au total, une vingtaine de « tops managers » participeront à différentes étapes du Free Handi’se Trophy au cours de la semaine. Lorsque les dirigeants et les managers s'engagent, le message envoyé est plus fort et il a valeur d’exemple auprès des salariés : nous sommes déterminés à agir pour faire évoluer le regard sur le handicap et valoriser les compétences des personnes handicapées.

 

 

 

Expert

Contacts Presse