Dépenses de santé : l'objectif fixé par le gouvernement a été tenu en 2017

Paris, France, 4 mai 2018

En 2017, les dépenses d'assurance maladie ont atteint 190,7 milliards d'euros, un montant "très proche" de l'objectif fixé par le gouvernement. Un résultat rassurant qui masque toutefois un dépassement du sous-objectif des soins de ville, en progression de 2,2 % sur un an.

Les dépenses de santé ont atteint 190,7 milliards d'euros en 2017, un montant "très proche" de l'objectif fixé par le gouvernement, relève le comité d'alerte indépendant sur les dépenses d'assurance maladie dans un avis publié mi-avril.

Ces dépenses ont même été inférieures de 60 millions d'euros au montant prévu par le budget de la Sécurité sociale pour 2017.

Un dérapage dans les soins de ville 

Toutefois, ce bon résultat global masque un dépassement de 320 millions d'euros dans les dépenses de soins de ville, en progression de 2,2% sur un an et portées "par une dynamique très importante des actes techniques et des consultations de dentistes". Ainsi, plus des trois quarts de ces dépenses proviennent des honoraires médicaux et dentaires. 

Mais cet écart a été plus que compensé par les hôpitaux et cliniques : en effet, ces derniers affichent une "sous-exécution" de 405 millions d'euros, en raison d'une activité "significativement plus faible qu'anticipé".

Un "appel à la prudence" pour 2018

Pour le comité d'alerte, ces tendances contrastées justifient "une certaine prudence" pour 2018. Et ce malgré les 625 millions d'euros mis en réserve en début d'année, qui devraient permettre de faire face aux risques de dépassement, estimés entre 335 et 405 millions d'euros.

Cette année, l'objectif de dépenses de santé est fixé à 195,2 milliards d'euros, soit une progression de 2,3%. Le budget de l'Assurance maladie repose donc sur un effort d'économie de 4,2 milliards d'euros. Un montant un peu plus important que les années précédentes.

Contact Presse

Sujet liés